Les colles

La colle pour plastique injecté (polystyrène) est la colle la plus courante.
On en trouve sous différentes formes :
– en tube (épaisse) et de temps à autre offerte dans nos petites boites

– elle était même offerte sous la forme d’une petite poire, il y a très longtemps !

– en flacon aiguille (semi fluide)

– liquide avec un pinceau applicateur

C’est celle qui servira dans la plupart des cas. Le principe de cette colle est de dissoudre le plastique, opérant ainsi une soudure. Elle donne des collages très solides, mais elle a un inconvénient : attention si ça bave ou si vous en avez sur les doigts, il y aura de jolies traces sur la plastique. Il faudra alors attendre que le plastique durcisse puis poncer, voire mastiquer. Autre inconvénient, les vapeurs blanchissent les parties transparentes. Il ne faut donc pas utiliser ce type de colle pour les verrières, notamment.
Petite remarque au sujet de la colle : le principe de souder fait que la colle a tendance à ramollir et dissoudre le plastique, si on en met trop, la pièce met beaucoup de temps à coller et reste « molle et instable » trop longtemps, au risque de finir de sécher dans une position qui n’était pas celle désirée (à moins d’avoir la patience de tenir la pièce en position plusieurs heures). Donc, n’inondez pas inutilement les pièces de colle, cela ne tiendra pas mieux !

La colle épaisse et semi-fluide se pose sur la tranche de maquette à coller, (gare aux tremblements hypercaféïniens…) puis on y applique l’autre “morceau de plastique” jusqu’à “solidification raisonnable”…

La colle fluide, agit par capillarité: on met les 2 pièces à coller en place et on applique sur le “joint des pièces” le nez du pinceau. La colle se répand alors par capillarité à droite et à gauche!.. Attention de ne pas en mettre trop: si la gravité est supérieure à la capillarité, un joli paté de colle se fera sur votre belle maquette.. Pas de panique, si vous n‘y toucher pas avant que ce soit TOTALEMENT SEC et resolidifié, un simple passage de “sanding”, suivi d’un coup de “micromech” et il n’y paraitra rien.

 

Coller les parties transparentes :

Les vapeurs d’une colle pour plastique injecté laissent un voile blanc opaque, fort désagréable pour une partie transparente.

La colle époxy ne pose pas ce problème. Elle se présente sous forme de 2 seringues ou 2 tubes : un pour la résine et un pour le durcisseur. Le mélange des deux donne la colle. Le temps de prise est un peu long, mais elle tient très bien. Et en séchant, elle est parfaitement transparente.


Maintenant on trouve des colles spécialement conçues pour les verrières, qui restent parfaitement transparentes, n’affectent pas leur limpidité et remplacent avantageusement la colle Epoxy car elles sont bien moins odorantes et bien plus faciles à utiliser (pas de mélange à faire) : il s’agit du Clearfix de Humbrol, des colles blanches type Cristal Clear (microscale) ou Clear part cement de Testor et Formula 560 (Pacer) .

Mais si vous voulez faire des économies, la colle à bois fera parfaitement l’affaire. Comme ces colles blanches, elles devient transparente en séchant. Attention cependant, ce type de colle blanches ne doit pas être utilisée sur les éléments porteurs, la fixation n’étant pas assez forte. En second lieu, une fois la pièce posée convenablement en place, laissez sécher sans rien toucher, la prise est beaucoup plus longue qu’avec les autres types de colle.

La colle cyanoacrylate (type Super Glue) :
sert principalement à coller la photodécoupe (pièces en métal) ou la résine sur le plastique. Gare aux erreurs, le temps de prise étant de quelques secondes… Une parade quand même, ce type de colle existe aussi en gel, ce qui permet de laisser quelques secondes avant la prise, permettant éventuellement de corriger un mauvais positionnement. Mais là, même restriction que pour la colle standard en se qui concerne les parties transparentes : on aura recours à la colle époxy ou au Clearfix (ou colle blanche) pour ne pas opacifier les parties transparentes.

La colle Polyvinyllique blanche peut aussi servir pour les verrières, mais surtout c’est une colle qui est tres utile dans la réalisation de dioramas. On la trouve en bouteille dans les magasins de beaux arts (1 litre).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *