L’AEROGRAPHE

L’aérographe, outil indispensable dans « l’évolution » du maquettiste. Malheureusement, cet objet semble compliqué à manier et nécessite un investissement plus lourd que les habituels pinceaux. Je vais essayer dans cette rubrique de dissiper ce brouillard qui règne autour de l’aérographe et d’en faire non plus un outil barbare et effrayant, mais ce qu’il est : un outil formidable et indispensable.
Il permet un rendu de la peinture fin et parfaitement lisse préservant ainsi tous les détails de la maquette, les rivets, lignes de structures… L’aérographe permet aussi de faire des fondus dans un camouflage, des camouflages tachetés, des traces d’échappement, enfin des tas d’effets tout simplement « impossibles » au pinceau.
Un Evolution. Continuer la lecture de « L’AEROGRAPHE »

Lester une maquette

La plupart des maquettes d’appareils à train tricycle (2 trains principaux en arrière du centre de gravité plus une roulette de nez) nécessitent d’être correctement lestés, au risque d’avoir un appareil qui repose sur son croupion en permanence… ou à la moindre vibration du support sur lequel il est posé… bascule !

Continuer la lecture de « Lester une maquette »

Le Klir de A à Z

Connaissez-vous un vernis acrylique extrêmement fin, qui se passe au pinceau, à l’aérographe, qui sent bon… et qui peut être utilisé dans une bonne dizaine de recettes de “cuisine” maquettiste…. Bien sur, vous avez lu le titre, tricheurs!

Donc, les maquettistes utilisent le KLIR… dans beaucoup d’usages, SAUF, pour nettoyer les sols….

De fait, ce produit est soluble à l’eau (tant qu’il n’est pas sec), et bien qu’il soit prévu pour faire briller les carrelages de nos habitations, c’est tout simplement un vernis acrylique…
Continuer la lecture de « Le Klir de A à Z »

Réaliser de l’étiré

Beaucoup de débutants ont entendu parler de plastique étiré…

A quoi ça sert ?

Cela sert à réaliser des tiges de divers diamètres, antennes, a reboucher des raccords sur de grandes longueurs et enfin à faire des boutons.

Les outils nécessaires :

Concrètement, comment fait-on ?

La démonstration en image dans la vidéo ci-dessous. En premier lieu réalisation de l’étiré, dont le diamètre dépendra de la vitesse et longueur sur Continuer la lecture de « Réaliser de l’étiré »

Réaliser un coussin en Milliput

Dans les lignes suivantes je vais vous présenter une méthode, parmis tant d’autres, pour réaliser des coussins. Le produit de base sera le MILLIPUT.

Tout d’abord, une forme est élaborée en carte plastique afin de confectionner un support de modelage et ainsi avoir la possibilité de tourner autour pour la sculpture.

Notez que dans le cas d’un siège moderne (assise plus dossier), je pense qu’il est préférable de travailler directement sur la pièce support.
Continuer la lecture de « Réaliser un coussin en Milliput »

Bicollage

Faites un peu de bicollage…

Applications :

Cette technique peut vous permettre de résoudre certains problèmes lors d’assemblages de pièces devant être immobilisées mais ne pouvant être prises dans des pinces soit à cause de leur fragilité ou de leur forme ou ne pouvant être emprisonnées dans des liens (ruban adhésif, élastiques…).
Continuer la lecture de « Bicollage »