Jus et brossage à sec

Ecrire au webmaster

Toute reproduction, même partielle des textes ou photos de ce site est strictement interdite sans l'accord de l'auteur ET du webmaster.

Les jus :

Faire un jus est une technique consistant à assombrir des lignes de structure en creux d'un avion ou bien les angles des pièces pour accentuer l'effet de relief et d'usure. Comment faire un jus ? Rien de plus simple.
Prérequis : avoir un support vernis brillant.
Ensuite, il faut choisir le type de peinture que l'on va utiliser : acrylique ou à l'huile ? Tout dépendra du support sur lequel vous allez appliquer votre jus. Si votre support est acrylique, il faudra faire un jus à l'huile, si votre support est à l'huile(enamel), il faudra faire un jus acrylique.
Pourquoi ? Tout simplement pour ne pas endommager la couche de peinture ou vernis sur lequel vous allez passer le jus.
Une fois le choix de type de peinture fait (donc de diluant adéquat), prenez une teinte sombre, genre noir, gris foncé ou marron foncé. Mélangez un peu de peinture avec beaucoup de diluant. Vous obtenez un jus marron ou noir, très dilué.

Le mode d'emploi en images :


Le nécessaire... de la peinture à l'huile (dans mon cas), de l'essence F en guise de diluant, un pot dans lequel on voit le jus obtenu et un pinceau pour l'appliquer !


Une aile propre avec des lignes de structure en creux (en bas à droite, certains remarqueront des lignes avec déjà un jus dedans... cela provient d'une coulure de l'extrados..)


On applique le jus au pinceau !


Un bout d'aile est fait... On peut laisser reposer 10mns sans risque.


On essuit avec un chiffon ou essuie tout, dans le sens du vent. Plus on veut de traces, moins on essuie. Et l'inversément..; si je veux laisser un minium de traces, j'essuie plus. Au besoin, on imbibe le chiffon d'essence F.


Voilà le résultat.. sur la partie essuyée. Les lignes sont marqués;


Pareil sur l'autre aile...


La différence entre la partie ayant reçu le jus et celle n'en ayant pas reçu.. A noter que je voulais une patine légère...


Au dessus du puit de train, pas de jus... Au dessous, un jus a été passé.

Le brossage à sec :

Le brossage à sec est un peu le complément du jus. Autant le jus va permettre d'assombrir les parties creuses d'une pièce pour accentuer l'effet de profondeur, autant le brossage à sec va permettre d'éclaircir les parties saillantes et ainsi faire ressortir des éléments parfois presque invisibles !
Donc, pour un brossage à sec, prendre un pinceau plat, ancien (le brossage a tendance à maltraiter le pinceau) et une peinture plus claire que la teinte sur laquelle le brossage doit être effectué (perso, j'utilise de l'alu, blanc ou gris clair). On trempe le pinceau dans la peinture et on l'essuie sur un chiffon jusqu'à ce qu'il n'y ait plus ou presque plus de dépôt visible. Ensuite, on essuie ce pinceau sur la pièce et après plusieurs passages, on voit les détails apparaître en relief.
On peut faire ça sur un tableau de bord pour faire ressortir les boutons, sur les arêtes de boîtiers...

En image :

Voici le cockpit du SR-71 Blackbird au 1/48, baignoire gris mouette, consoles, casquette et planche de bord noir.

Les outils : un pot de peinture (je préfère les peintures glycéro type Humbrol pour les jus), un pinceau plat et un morceau d'essuie tout

On trempe son pinceau dans la peinture

On frotte le pinceau sur l'essuie tout ou bien un chiffon

Quand le pinceau ne laisse plus de traces, c'est que c'est prêt !

Pinceau bien droit, on brosse la surface de la pièce, brosse veut dire de nombreux passages ! Ce n'est que petit à petit que la peinture se déposera.

On voit ici le coté droit de la pièce brossé alors que le coté gauche ne l'est pas : les détails apparraissent. L'effet est ici amplifié par la macro et le flash. En réalité, c'est beaucoup moins voyant.

Le brossage terminé.. avant en haut et après en bas