Masquer une verrière

Ecrire au webmaster

Toute reproduction, même partielle des textes ou photos de ce site est strictement interdite sans l'accord de l'auteur ET du webmaster.

 

Le masquage des verrières, étape indispensable pour les utilisateurs d'aérographe ! Indispensable mais aussi délicate et fastidieuse !
Là, vous avez plusieurs solutions : acheter des masques tout prêts ou bien faire vous même vos masques.


Les masques du commerce :
Il s'agit de planches adhésives dans une sorte de plastique (vynil ?) prédécoupées. Chaque élément de verrière est découpé. Il ne reste plus qu'à le retirer de son support et à le mettre en place. Plusieurs marques proposent ces masques : Eduard ,EZ Mask,... Certains ne vont cacher que le contour des vitres : il faut remplir le reste au pinceau avec un produit du type Maskol (Humbrol). Il s'agit d'un liquide pâteux de couleur rose / violet qui sèche en une dizaine de minutes. Pour l'enlever, il suffit de tirer dessus. Attention de ne pas laisser ce produit trop longtemps (quelques jours, c'est bon, au delà d'une semaine, ça a tendance à vraiment bien accrocher).
J'ai pour ma part été longtemps adepte des masques Eduard, mais je m'en sers de moins en moins. Pourquoi ? Parce que même si les masques sont fait pour un appareil précis dans une marque précise - donc vraiment sur mesure-, cela ne tombe pas toujours très bien, un peu trop petit, pas tout à fait la bonne forme... Ensuite, une seconde raison toute aussi embêtante : j'ai beau nettoyer mes surfaces vitrées correctement, le bord des masques se soulève sur les parties très incurvées... au bout de quelques heures ! C'est fort désagréable !
Notez au passage qu'en général, dans ces masques, on trouve aussi de quoi protéger les roues ou les jantes.

Masquer soit même :
Là, c'est plus complexe, long et fastidieux. Mais j'estime le résultat plus propre, si c'est bien fait. Je me sers de bande cache Tamiya pour masquer les verrières : elle colle bien, peut rester longtemps dessus sans dégâts, se décolle bien et elle se découpe tout aussi bien ! D'autres utilisent du Parafilm, mais ne l'ayant jamais utilisé, je ne peux pas vous en dire grand chose.
Donc, je pose des bandelettes de bande cache sur les parties transparentes. Avec l'ongle ou un objet rigide non coupant (un cure dent par exemple), j'imprime bien le bord des montants sur la bande. Ensuite, au cutter avec une lame neuve (très important, car si ça ne coupera pas net, vous allez arracher et tout gâcher !), vous n'avez plus qu'à suivre les montants et les décoller. C'est franchement pas compliqué : le tout est de bien marquer le bord des montants et d'utiliser une lame neuve. Par contre, c'est long.