Publicité

Publicité

Nous sommes le sam. 18 août 2018 18:49

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté : mer. 31 mars 2004 22:26 
Hors ligne
Avatar du membre

Enregistré le : ven. 16 mai 2003 15:02
Messages : 3629
Localisation : Bordeaux
Les jus

D'abord, l'article de l'encyclopédie : http://www.master194.com/encyclo/jus-brossage/index.htm

Le jus, c'est peinture à l'huile (Sepia de marque Rembrandt dans la plupart des cas pour ma part) + essence à briquet (ou Essence F). (Manu)

Quand je dis jus bien gras, c'est bien gras (recouvrement complet de la surface). Direct sur la peinture mate. Ca marche évidemment moins bien avec la Gunze qui est satinée. On peut vernir mat mais ça augmente le nombre de couches et dans le cas d'un kit Special Hobby, la gravure est très légère. C'est pour ça que je préfère la Tamiya. Il ne reste plus qu'à essuyer au mouchoir en papier, ce qui lustre la peinture en même temps. Je travaille toujours par petites surfaces pour avoir le temps de corriger si nécessaire. Le mouchoir en papier est sec au moins jusqu'à ce que les pigments aient pénétré. Il est possible ensuite d'éclaircir l'ensemble en repassant un mouchoir imbibé mais je le fais rarement, préférant la laine d'acier qui me permet de patiner davantage. (Manu)

C'est sombre car l'huile a déjà pénétré l'acrylique et le sépia n'est pas loin du noir. Vient ensuite un essuyage léger à la laine d'acier dans le sens de l'écoulement de l'air (Manu)

J'ai jamais peur de me rater puisqu'il n'y a rien à craindre. Si ça me plait pas, mouchoir imbibé et hop ! Aucun risque pour l'acrylique de base. (Manu)

Ton jus bien gras, sur peinture mate, tu le laisses secher combien de temps avant nettoyage, et lustrage.... le nettoyage, avec quoi, coton tige??? Quand tu déposes le jus, il brille. Dés qu'il ne brille plus, tu peux lustrer. (environ 5mn) Un mouchoir en papier est suffisant. Suffit juste de le changer régulièrement quand il est trop imprégné du jus. Procèdes par petites surfaces pour éviter le séchage du jus. De la valeur d'une aile de P-40 au maximum et uniquement intrados ou extrados (Manu)

Pour le dessous.. pour pas dénaturer le neutral grey, ce serait pas mieux un jus noir... ? Les artistes te diraient que le noir n'existe pas dans la nature. Il faut se rapprocher du noir sans jamais etre noir pur. Et à ce jeu, le sépia fait merveille. (Manu)

Tu peux nous en dire un peu plus sur le traitement de l alu et la patine ? he ben contrairement a ce qu on pourrait croire, il est peint avec les mettalizer humbrol , dans differents tons métalliques ( masquage panneaux par panneaux inclus avec des post it) + le jus raw umber classique dans les creux et le tout passé au pastel noir ca et la pour obtenir les effets desires tout simplement (PatKiller)

un conseil pour difuser un jus ds les lignes de structure sous ton décal. tu prend une lame X-Acto, et tu la passe ds la ligne de structure, ce qui aura pour but de "couper" la décal au niveau de cette ligne. tu passe ensuite un coup de micro-set pour qu'elle prenne bien la forme du fond de la ligne de structure, puis tu applique ton jus! (mOmO)

J'ai posé un jus d'huile noire très diluée autour des bouchons de réservoir sur les ailes, quand on fait cela sur de lapeinture ou vernis mat, ça produit des tâches très réalistes...
Jus dilué à l'essence à briquet, posé par-dessus le vernis mat pour faire des tâches sans coulure.(BlackDog)

J'utilise un jus fait à partir d'un mélange d'une ou plusieurs (ok, une seule c'est pas un mélange) couleurs à l'huile, marque Windsor & Newton ou Old Holland (bien plus fin mais monstrueusement cher et difficile à trouver), dilué dans de l'essence à briquet (c'est très fluide et ça s'évapore vite, contrairement à la thérébentine).
En général je mélange du marron (désolé je n'ai pas la définition exacte de la teinte en tête) et du noir. Pour les surfaces très sombres j'utilise parfois du noir pur, et pour les surfaces très claires ça tire plus vers le gris moyen ou le brun clair. (BlackDog)

Concernant un jus sur de l'Alclad, voir sur le topic Alclad(les gammes de peinture) de cette FAQ.

Enfin, visitez ce lien :
http://www.scaleworkshop.com/workshop/video9bg_1.htm


Pour les handicapés du jus, qui comme moi voient leur jus totalement disparaitre après l'essuyage, j'ai testé hier (un peu par hasard..) cette méthode :
Au lieu de laisser sécher le jus une bonne demi heure et essuyer avec un chiffon doux légèrement imbibé de diluant. J'ai étalé largement un jus un peu plus épais que d'habitude sur les lignes de structure et j'ai essuyé avec un chiffon sec quelques minutes après. Bien sur, la majorité du jus s'en va mais il en reste une petite partie. Et en répétant l'opération plusieurs fois je suis arrivé à un résultat qui ma fois ne me déplait pas.
C'est à mi-chemin entre la technique "traditionnelle" et la technique "Manu" appliquée sur son Pucara.
En espérant avoir été utile à certains...
PS : Huile et diluant acheté en magasin d'art graphique. (Olivier)

Sans faire de pub, l'essence à briquet de marque BP, c'est le meilleur produit pour la dilution des huiles et enamel. (schoum)

J'ai abandonné l'huile (Lefranc bourjois cher, trop cher...) et chui rev'nu à l'énamel (vu qu'j'en ai en stock...).
Eh ben tout baigne, la peinture reste dans les lignes quand j'essuie, je fais les teintes que je veux, j'essuie sur l'acryl (klir) + ou - et ça le colore (weathering) c'est tout du bon, séchage rapide pisque c'est achtement dilué à la "F".
Voilà, çà va ben mieux maintenant. (rafju)

Pour ajouter mon grain de sel: je fais d'habitude mes jus avec des peintures a l'huile, mais j'ai laisse' tomber l'essence de the're'benthine qui bien qu'elle sente bon, est un solvent assez agressif: en particulier elle attaque parfois le Klir, meme bien sec.
Donc maintenant je prends du white spirit (suivant les conseils de ce forum j'ai aussi teste' l'essence F qui marche bien aussi),
et plus de probl`emes avec le Klir, (cgerard1960)

Le klir, c'est un vernis "lisse" et brillant, donc facilite l'étalement du jus qui se répand + facilement. (rafju)

Une p'tite question quand vous faites un jus sur vos maquettes, vous utilisez tjrs la même couleur sur toute la surface de l'avion ou vous utilisez plusieurs teintes différentes ?
Il m'arrive de varier d'une maquette à l'autre .. ambiances diferentes.. et même sur une maquette! mais celà reste noir ou sepia, ou noir et sepia! et c'est le sepia que j'utilise le plus sur les conseils avisés de la foule jedi de ce forum.. (pierre66)

J'ai testé pas mal de produits (dont le Pebeo), et j'en suis arrivé à la combinaison gagnante suivante :
- peinture de la maquette en Humbrol ou Xtracolor dilué au diluant Humbrol, ou en Tamiya/Gunze dilué au diluant Tamiya,
- vernis brillant Tamiya dilué au diluant Tamiya UNIQUEMENT (sinon il peut y avoir des problèmes de blanchissement),
- jus Mig tout prêt : diluer de l'huile à l'essence F ou au White, c'est toujours méga-chiant d'avoir la bonne dilution, trop dilué ça ne marque pas, pas assez le jus ne s'écoule pas par capillarité... A ça tu rajoutes le fait que ton mélange évolue dans le temps pendant que tu l'utilises... Au moins le jus Mig, tu secoues le flacon de temps en temps et basta!! En 15/20 minutes tu peux l'essuyer, et en cas d'oubli je le trouve toujours plus facile à essuyer qu'un jus au white.
- re-vernis brillant Tamiya pour sceller le jus,
- pose des décals,
- re-vernis brillant Tamiya pour sceller les décals,
- voile de teinte de base ultra-dilué pour fondre les décals dans l'ensemble (gros risque de silvering à ce moment si tu n'as pas vernis par-dessus les décals!!), peinture des derniers détails,
- vernis final Prince August Air satiné, mat, ou un mélange des 2 selon le besoin, dilué au diluant Tamiya. Il sèche vite, a un fini parfait, la maquette ne craint plus les traces de doigt ensuite, et surtout il a une formidable capacité à homogénéiser toute la maquette, et à gommer les différences de brillance ou autres petits défauts. Un seul conseil suite à mes récentes expériences : je pense que quand tu as passé ta première couche, il faut jeter le mélange restant dans ton godet, et ne surtout pas le réutiliser si tu fais une 2ème couche, il peut se former entre-temps un petit dépôt qui se transforme en petits points blancs sur la maquette.
En espérant t'aider et te gagner du temps. (dams)

perso j'utilise les jus Mig Production, déjà prêt, ya plus ka !!!! jamais eu un problème, que ce soit sur peinture ou vernis, acrylique ou pas, tout est dans le séchage des surfaces, c'est la clé !
en ce qui concerne les peintures, tous ce qui acrylique est dilué a l'alcool a 90°, idem, jamais un problème, même a l'aéro... (top gun)

j'ai trouvé les jus deja préparé de chea tamiya et ils fonctionnent super bien (goose)



Jus puis éraillage ou éraillage + jus ?

Moi je te conseille de faire effectivement un jus Noir ensuite les eraillures et ensuite un nouveau Jus noir bien plus translucide sur les eraillures afin de les rendre plus réalistes et d'uniformiser avec le reste!! (sg-gang)

Imaginons: j'ai un avion (oui j'ai gagné au loto). forcément, il se salit --> çà c'est le jus.
Et puis un mécano (toujours la faute des autres) met un coup de tournevis sur la peinture déjà sale. --> éraillage.
Donc on pourrait conclure jus et ensuite éraillage. Par contre ce qui a été éraillé va se salir --> re-jus.
Conclusion on fait comme on veut quoi. Tout dépend du moment ou on fait l'avion.
On pourrait faire éraillage, jus et encore éraillage. De cette façon on a 2 nuances d'éraillage. (Looping74)

En maquettisme, on essaie, on expérimente et on retient ce qui nous plaît...... (The arrowhead)


Brush puis jus ou Jus puis brush

Je dirais klir, lavis, brossage à sec, vernis mat. Pour travailler par strate. (Alex68)

En figurine je pratique le lavis avant le brossage à sec. (Roswell)


Jus Mig Productions

Les jus Mig sont à mon avis supérieurs au Pro modeller (mais chacun son truc, hein...).J'utilise le diluant de la marque, ce n'est pas de l'acrylique. Pour appliquer y a qu'à lire la notice (anglais/espagnol) : appliquer, laisser sécher 15mn et enlever au pinceau humidifié avec le diluant. Recommencer l'opération au besoin. (martin)

ce sont des jus "enamel" (ou équivalent, je ne suis pas spécialiste...).
Personnellement, je les "lave" au white spirit. (Antoine)

Pour ma part, le plus grand avantage vient de la finesse des pigments et de la facilité d'utilisation.
J'ai toujours tendance à foirer les jus classiques à l'huile en chargeant trop en pigments. Avec le jus Mig, il suffit de secouer le pot et de prélever la teinte en surface. Le pouvoir couvrant est alors faible et permet de limiter le risque de pâtés. (bat37)



Jus avec couleur "Sepia"
J'ai vu plusieurs d'entre vous utiliser cette encre sépia, pour les phases de finition des maquettes, avec des résultats sympathiques. En bon novice en la matière, j'aimerais savoir quelles en sont les modalités d'utilisation (pinceau, aéro???), si ça se dilue ? Si oui, dans quelles proportions et surtout avec quoi ??? Et surtout à quel moment vous vous en servez ? Ca sert aux jus ? Aux traces d'échappement ? Je viens d'acheter de la Pébéo, et j'attends vos explications sur ce produit.

Pinceau, aéro, diluée à l'eau, à l'eau+alcool+détergent, pour des jusses, des traces d'échappement ou d'huile... Comme tu veux, ça marche pour tout ça, et de toutes ces façons là. Pis ça s'enlève très facilement en cas de pétouille. (Seb)

La Pébéo est elle correcte, y a t'il mieux ? J'ai acheté cette marque parce qu'il me semble en avoir déja entendu parlé.
Toutes les encres à dessin sont utilisables aussi bien au pinceau qu'à l'aérographe. Elles se diluent à l'eau (+ une micro-goutte de liquide vaisselle afin d'éviter la tension de surface), ou à l'alcool pour un séchage + rapide. Evite cependant de choisir des encres au nom se terminant par "...ine". Ce sont plutôt des encres réservées au dessin d'architecte. Elles ont tendance à pâlir lorsqu'elles sont exposées à la lumière. (Sylvain)


Jus : choix des teintes

Je crois que peu de monde utilise le noir pur, essaye de mettre un peu de gris ou de marron avec (cristof)

Les jus que j'utilise sont fonction du camouflage ou de la couleur de base de l'avion : exemple camouflage vert et noir = jus marron. Avion métal : exceptionnellement jus noir ou tout au moins gris fonçé. En fait je fais un peu au pif de manière à ce que le jus ressorte un peu mais pas trop, l'harmonie des couleurs devant si possible être respecté. (Francky)

J'ai plus tendance à utiliser du marron aujourd'hui, ou du gris sur une couleur pale. Sinon le secret est aussi dans un bon pinceau (angus)

Pour les jus j'utilise des peintures à l'huile dilué à l'essence F (essence à briquet) Mes teintes favorites sont le RAW UMBER et le SEPIA qui sont sombres et pas noirs en gros une couleur d'huile de vidange ... Pour la densité cela dépend de ce que tu veux faire.
Pour faire un "filtre" ton jus doit avoir l'apparence du thé
Pour faire jus dans les lignes de structures il doit être plus proche du café
Et pour travailler des détails très précis et ponctuels là tu peux le rendre un peu plus concentré encore (ex train d'attérissage pièce mécanique bien graissé: roulette de queue des avions très exposée donc bien protéger ....) ou le longement du cano dues à la calamie qui s'insère partout et difficile à déloger même avec un nettoyage assidu (qui s'éffecue avec de l'essence ou du White (SDS dans les forces armées ) (Gire Rodolphe)

J'utilise le plus souvent la couleur sépia, parfois du noir (sur l'alu par exemple) et rarement le blanc (sur faire resortir sur des couleurs sombres, mais toujours très léger tout de même). (Colossusfr)

Pour les camos désert j'utilise du:Terre d'ombre naturelle (huille Lefranc_Bourgeois).
Les camos vert ,gris, marron etc. du:Sépia (huille Rembrandt).
Je dilue la peinture à l'huile à l'essence F (pas gras pas chère).A passer sur des "peinture acrylic".
L'avantage,si le résultat ne te plait pas,tu passes un coup d'essence F avec un chiffon propre,
ça enlève tout sans attaquer la peinture. (fombec6)

Jus noir sur alu
Jus gris clair sur couleurs sombres.
Jus Yellow zinc sur bleu US
Le tout bien gras , essuyé après 10 à 15 mn, enamel sur acrylique lifecolor.avec du gunze la couleur s'est barrée en essuyant a l'essence à briquet. (marauder74)

_________________
En cours : F-86 iranien. Puis finir les autres "en cours" (trop !).
Fini en 2017 : Thunderbirds Fireflash. En 2016 : Rien......(sauf une petite moto au 1/8 mais baclé). En 2015 : ZIL157, Topol, Mirage 5F


Modifié en dernier par Colossusfr le mar. 21 nov. 2006 21:02, modifié 18 fois.

Haut
   
 Sujet du message : Re: Patine et Vieillissement
MessagePosté : lun. 20 févr. 2012 17:15 
Hors ligne
Avatar du membre

Enregistré le : ven. 16 mai 2003 15:02
Messages : 3629
Localisation : Bordeaux
Maj le 20/2/12

- ajout sur les jus (en particulier un très bon paragraphe de dams).

- Et séparation en un post unique pour les jus

_________________
En cours : F-86 iranien. Puis finir les autres "en cours" (trop !).
Fini en 2017 : Thunderbirds Fireflash. En 2016 : Rien......(sauf une petite moto au 1/8 mais baclé). En 2015 : ZIL157, Topol, Mirage 5F


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous pouvez joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com