Se313 Alouette II

 

Informations :

Echelle :

1/48
Marque : Heller
Longueur : 241 mm
Diamètre rotor : 213 mm
Nombre de pièces : 80
Référence : 80474
Type : plastique injecté
Lignes de structures : en relief
Remarque : fil métallique pour les antennes

Analyse avant montage :

Je ne connaissais même pas l'existence de l'Alouette II avant d'avoir vu le catalogue Heller ! Encore une fois, notre fabricant national nous gratifie d'un modèle sur lequel bien peu de fabricant se seraient penchés.

Venons en au contenu de la boite : 80 pièces, moulées dans un plastique gris clair et quelques ébavurages à prévoir. Globalement, rien de méchant.


Les pièces transparentes sont bien moulées. La découpe est faite le long du montant central. Pas d'option portes ouvertes : pour ceux qui désirent les laisser fermées, cela simplifiera fortement les ajustages. Pour ceux qui veulent les ouvrir, la découpe risque d'être très sportive.

 


313 Cette grappe comporte tout le bati moteur et poutre du rotor anticouple, vrillée.. la mise en place n'en sera que plus délicate, il faudra probablemnt coller point par point afin d'assurer une poutre bien droite.


On remarquera l'absence de harnais qu'il faudra rajouter car très visibles.


L'extincteur et quelques boitiers pour la turbine Artouste.

 


Les sièges avant... nus.


La turbine, quelques éléments du rotor, réservoirs et les paloniers.

 


Un élément du rotor, le plancher et le dessous de l'Alouette.


La planche de bord et son support. On le distingue mal sur la photo plus bas, mais les cadrans sont figurés en relief avec les aiguilles. C'est simple, mais conforme à la réalité.


Les décals ne permettent de représenter qu'un appareil du 1er GHL Les Mureaux. Comme souvent sur les décals de la marque, l'alignement des couleurs n'est pas correct ce qui fait que le jaune de la cocarde est décalé par rapport au rouge. Heureusement, le bleu est lui fournit à part... ce sera à vous de faire le centrage... correctement !

La notice est assez claire, pas de remarque particulière.

Cette maquette d'Alouette apporte les éléments minimums : sans être pinailleurs, il faudra tout de même un travail minimum sur les sièges et l'intérieur pour obtenir quelque chose de sympathique. La partie moteur et rotor mériteront pas mal de travail tant il y a du "fouilli" dans la réalité. L'assemblage restera probablement délicat, conception de l'hélicoptère échelle 1 oblige.

Les nombreux tubes nécessiteront pas mal de travail pour éliminer les traces de moule (les 2 lignes sur la longueur des tubes lié à au moule "à tiroir".

Documentation utile :