Bell UH1D - LTG 63, Hohn SAR-Einsatz 1999

Par Angus

 

Voici la maquette Revell du Huey que j'ai réalisé il y a déjà quelques années, c'est une maquette mignonne qui permet de bien s'amuser à apprendre à scratcher.

Il s'agit de mon premier hélicoptère, et il faut bien dire que c'est moins facile qu'un chasseur monomoteur en ligne. La difficulté est double:

1. La maquette Revell est bonne, mais néanmoins pas excellente. Elle souffre de:

2. Pour avoir un résultat attrayant, il faut détailler pas mal. Par contre c'est ce qui est aussi intéressant.

Dans le cas ici, je me suis contenté de faire une décoration de la boîte (4 décorations fournées) sommes toutes assez attrayante: une déco SAR camouflées 3 tons avec les portes latérales Orange bien tapant.

La première étape consiste donc à monter tout l'intérieur en scratch, soit en améliorant les pièces de la maquette (sièges avant), soit en reconstruisant tout. Une très bonne photo est donnée sur la boîte. Je me suis ensuite amusé à faire des couvertures (emballage laiton de bouteilles), oreiller (gomme taillée) et câbles divers.  Pour le fun, j'ai rajouté une valise noire avec une croix rouge dessus. Je pense qu'on peut aller beaucoup plus loin si on veut, mais je manquais de doc.

Vous remarquerez que le montant de la porte avant gauche est bien fin une fois celle ci découpée, ça ne manquera pas de casser. Le montage du tableau de bord m'a aussi semblé incorrect d'après les photos, je l'ai revu pour une meilleure position.

Ensuite classiquement, on referme tout ça, on masque les parties vitrées et en avant pour la peinture. La difficulté tient au masquage qui est long. Il y a des antennes et des trucs partout, et il faut bien masquer tout ça sans rien casser. Les teintes que j'ai utilisé sont "à peu près".

J'ai éclairci le "gris noir" qui est devenu un gris foncé éclairci avec du blanc pour avoir un effet d'échelle, le vert olive est un classique vert olive avec une pointe de blanc, le "vert forêt" un vert pomme Français rehaussé de vert olive.  Les contours du camouflage semble nets sur les photos (en tout cas à cette échelle).

Reste alors à mettre un jus de noir dans tout ce qui est grille. Pour la couleur bleue des vitres au dessus des pilotes, après moult essais, la solution a consisté à utiliser un marqueur fluo Reynolds, c'est tout con.

 

 

 

Voilà, ce n'est certainement pas parfait, mais je ne voulais pas dépenser un fric fou dans des kits de superdétaillage (qui n'existent pas d'ailleurs), mais au final on a un joli résultat bien coloré qui change.