F-14B Bombcat

Par Dominique

 

Informations :

Echelle :

1/48
Marque : Hasegawa
Type : plastique injecté
Lignes de structures : en creux

 

Introduction :

Le Grumann F-14 est bien connu dans le milieu aéronautique et dans le monde la maquette également. Plusieurs modèles sont sortis au 1/48, on peut citer par exemple la maquette Monogram de 1985, celle de Hasegawa en 1990 et plus récemment Italeri.
J'ai choisi de représenter un F-14B " bombcat " de Hasegawa au 1/48 à partir de la boite du F-14D (il existe maintenant des boites permettant de représenter un F-14B bombcat avec nacelle lantirn). La dénomination " bombcat " vient du fait que cette version du F-14 possède la capacité de larguer des bombes classiques ou des bombes guidées laser grâce à la nacelle Lantirn montée sous le pylône d'aile droite ( voir maquette ).

Montage :

Partie avant du fuselage
On commence le montage par le poste de pilotage en collant sur la baignoire tout les panneaux simulant les consoles et autres écrans à cristaux liquides. On colle également les cloisons avant et arrière (pièces F25, F20, F2, F44, A4 attention à cette pièce qui est fragile) ainsi que les poignées pilotes. J'ai rajouté un mini-manche sur la console arrière gauche qui permet de commander la nacelle lantirn. L'ensemble baignoire est peint en gris moyen puis un lavis de noir est appliqué dans les creux et les angles pour donner de la profondeur. Les consoles et les cadrans des tableaux de bords sont peints en noir mat puis repris par un drybrush en blanc pour faire ressortir les détails de gravure. On ajoute quelques touches de rouge et de jaune en s'aidant des photos de détails de cockpit. J'ai mis une goutte de peinture translucide tamiya couleur verte sur les écrans à cristaux liquides des tableaux de bords. Cela donne un effet de verre teinté. Les sièges éjectables sont remplacés par deux sièges verlinden que l'on peint en noir mat, les coussins sont peints en vert humbrol 116. Les coussins sont drybrushés avec du vert 116 additionné d'un peu de blanc tandis qu'un drybrush aluminium est passé sur l'ensemble du siège. On peint les quelques marquages sur le haut des sièges en rouge mat avec les inscriptions en blanc (on peut aussi récupérer des bouts de décalques rouges avec inscriptions blanches dans la boite à rabiot). Les poignées d'éjection sont celles du kit qui sont suffisamment fines, elles sont peintes en jaune et striées de noir mat, la base des poignées hautes d'éjection est peinte en rouge (voir photo). Les sièges sont mis de côté et seront mis en place lors des finitions.

On colle ensuite les parois du puits de train avant sur lequel on colle la baignoire. Cet ensemble est ensuite collé sur le demi fuselage avant gauche. On colle les 2 demis fuselages en n'oubliant pas de percer un petit trou pour mettre la sonde (pièce H10). Je n'ai pas utilisé la pièce F41 du kit mais je l'ai remplacé par la pièce du kit verlinden (cockpit) qui est plus fine. Celle-ci est collée à la colle cyano en prenant soin de bien plaquer les montants qui longent les parois du cockpit.
Les joints de collage des 2 demis fuselages sont colmatés avec de la colle cyano puis poncés avec une lime en carton squadron puis au papier abrasif 600. J'ai collé les plaques E20 et A15 qui cloisonnent le canon M61-A1. Ensuite on colle le nez qui s'assemble assez bien avec le fuselage. Le train d'atterrissage sera assemblé lors des finitions.


Partie centrale du fuselage
On commence par coller les différentes plaques qui figurent les cloisons de puits de train principal. A ce stade, il faut décider de la configuration de l'avion et de son armement. En effet, suivant l'armement choisi, il faut percer les trous correspondant aux emplacements des pylônes. Sur la maquette, j'ai choisi de mettre les 2 rails centraux avants sous fuselage, les rails sous voilure pour emport du missile AIM54 Phoenix (côté gauche) et de la nacelle lantirn (côté droit) et les 2 bidons supplémentaires sous les entrées d'air.
De la même manière, il convient de décider si on représente le F-14 ailes repliées ou ailes déployées. Pour ma part, j'ai choisi de le représenter ailes repliées. Il faut donc coller les coussinets correspondants ( pièces A1 et A2 ) sur le demi fuselage supérieur. On colle ensuite les 2 demis fuselage en mettant une cale horizontale sur la partie avant afin que l'assemblage des parties du fuselage (avant et centrale) soit bien ajusté au moment du collage de ceux-ci. Les joints sont repris à la colle cyano et poncés abondamment pour obtenir un ajustement et des formes correctes.
Viens ensuite le collage des pièces E1 et E4 qui est assez délicat. En effet, ces 2 pièces ne s'ajustent pas bien du tout et un gros ponçage est à faire pour mettre en forme ces 2 pièces avec le reste du fuselage. Avec de la patience, on arrive à un résultat correct.
On peut maintenant coller les 2 fuselages ensemble (partie avant et partie centrale) en privilégiant l'ajustement du dessous de la maquette car le ponçage et le masticage de cette zone après collage est très difficile d'accès. On ajustera le dessus par ponçage et masticage.
On arrive maintenant à une partie difficile de la maquette : le collage des fuseaux moteurs. Il faut reconnaître que compte tenu des formes arrondies et vrillées des fuseaux moteurs, il serait à prévoir que leur ajustement ne se fasse pas sans peine ! J'ai tout d'abord collé les ailettes de turbine sur les conduits (pièces B2+B3, B10+B11). Ces conduits sont ensuite collés dans chaque fuseau moteur. On colle ensuite les pièces qui sont situées à l'avant de chaque entrée d'air (pièces F7, F8, F10 à F13, H6, H7). On est maintenant prêt à coller les fuseaux avec de la colle cyano pour plus de solidité et de rapidité de maintien. J'ai procédé en 2 étapes de collage. La première étape consiste à coller l'extrémité arrière de chacun des fuseaux en laissant la partie avant libre. On laisse sécher une journée puis j'ai collé la partie avant en vrillant l'entrée d'air pour bien la mettre en place en maintenant fermement avec le doigt pendant 3 minutes. Les joints sont ensuite repris au mastic et à la colle cyano puis poncés.
On colle ensuite les pièces C15, C16 au fuselage.
Autre astuce pour le collage de la partie arrière du fuselage (partie qui contient l'aérofrein) : il ne faut pas coller les pièces E15 et E30 ensemble. Pour faciliter l'ajustement de cet ensemble avec le fuselage, il faut coller la pièce E15 sur le fuselage côté extrados et la pièce E30 sur le côté intrados. Ensuite on colle les pièces E15 et E30 ensemble mais seulement sur la partie arrière avec de la cyano (voir schéma). J'ai collé l'aérofrein en position fermée.
On colle ensuite les quilles ventrales puis la crosse d'appontage en ne collant que le bloc composé des pièces C35, C36, C49 et en insérant la crosse d'appontage sans la coller. Cela facilitera sa mise en peinture.

Passons maintenant aux blocs moteurs. On peut déjà coller les fuseaux moteurs et les ailettes de turbine ensemble. On peint l'intérieur de cet ensemble en metalizer " burn metal ". Ensuite on peint l'intérieur de chaque pétales de tuyères en blanc et on drybrush avec du gris métal humbrol 53. Pour les faces externes des pétales, on commence par les peindre en burn metal. On applique quelques nuances de metalizer magnésium. Il faut ensuite peindre les en noir mat les parties limitées par la gravure en forme de triangle rectangle de chaque pétale. Les pétales sont ensuite assemblées une par une en prenant soin de bien les positionner les unes après les autres pour ne pas avoir de surprises lorsque vous collerez la dernière des 6 pétales. Les tuyères sont alors masquées avant d'être collées sur les fuseaux moteurs. Ces 2 ensembles sont maintenant collés sur le fuselage.
Il faut maintenant les pièces E10 et E17, ce qui n'est pas simple car encore une fois, l'ajustage est délicat et le travail de mise en forme des ces 2 pièces demande un ponçage conséquent. On met en place la plaque B4 qui s'ajuste assez bien.


Ailes
J'ai utilisé une configuration ailes repliées et tous les volets et becs de bords d'attaque sont donc rentrés. L'assemblage des ailes ne pose pas de problèmes particuliers.


Dérives / stabilisateurs horizontaux
L'assemblage des dérives est également facile. On remplacera toutefois les feux de positions par du plastique rouge translucide (règle d'écolier ou manche de brosse à dents) que l'on mettra en forme et qu'on lustrera avec du compound de tamiya. La mise en place des dérives est par contre moins facile car l'ajustage dérive / fuselage demande un peu de mastic.
On colle les stabilisateurs horizontaux en position légèrement inclinés (voir photos) avec de la cyano pour plus de solidité.


Armement
Commençons tout d'abord par assembler les réservoirs supplémentaires et leur pylône. On les monte ensuite sur le fuselage avec de la colle cyano. Ensuite on met en place les 2 rails avant (pièces F84 et F85) sur lesquels on monte les pylônes d'emport des bombes mk82 (pièces en métal MB5). J'ai choisi de placer une bombe de 250kg Mk82 sous le pylône gauche, celle-ci est peinte en vert olive drab 116 alors que la partie arrière de la bombe est peinte en gris moyen humbrol 106. Elle sera collée au moment des finitions.
Il faut maintenant coller les pylônes recevant l'AIM54 Phoenix, les 2 AIM9 Sidewinder et la nacelle lantirn. Petite modification à effectuer pour le pylône d'emport de la nacelle lantirn. Il faut prendre le rail (pièces H4 et H14), enlever les ergots de centrage et le coller à l'envers sur le pylône (pièces F89 et F90). On montera la nacelle lantirn verlinden au moment des finitions (celle du F-16 que l'on raccourcit de 5mm en longueur pour qu'elle s'adapte sur le F-14).
Les missiles sont peints en s'aidant des photos qui ne manquent pas et seront mis en place aux finitions.





Verrière
Le pare brise avant est lustré au compound de tamiya puis masqué avant d'être collé à la cyano au moyen d'un cure dent. J'ai ensuite collé la pièce du kit verlinden n°11 sur le montant du pare brise.
La verrière est elle aussi lustrée avant d'être masquée. On colle ensuite les pièces en photodécoupe MA1, MA2 et MA5, MA6 à la cyano toujours avec un cure-dent. La verrière est collée en position fermée dans un premier temps pour la mise en peinture.

Peinture / décoration :

Pour la peinture, on commence par vaporiser un gris gunze H308 sur tout l'avion. On reprend ensuite les lignes de structures avec une couleur composée de gris H308 additionné de 10% de noir mat. Cela fait ressortir chaque panneau. Ensuite on vaporise un voile très léger à une distance de 30cm de la maquette avec le gris d'origine un peu plus dilué qu'auparavant. Ceci permet de " fondre " les 2 couleurs. Après masquage, on peint le haut des dérives en blanc brillant gunze H1 puis les dérives, les quilles ventrales, les trappes de train avant et le haut de la partie avant du fuselage en noir brillant gunze H2.
Ensuite on passe deux couches de vernis brillant sur l'ensemble de la maquette pour faciliter la pose des décalques. J'ai utilisé la planche de CAM Decals qui permet de faire un F-14B Tomcat de la VF-103 " Jolly Rogers ". Ces décalques sont très beaux et très fins et se posent sans problèmes en utilisant les produits assouplissants Microset et Microsol. Une fois les décalques posés, on laisse sécher 24h et on essuie l'excédent de produit avec un chiffon imbibé d'eau tiède. On passe ensuite 2 couches de vernis satiné avant de faire la patine de la maquette.



Finitions :

On peint maintenant les puits de train, l'intérieur des trappes de trains, le train d'atterrissage, les jantes de roues en blanc mat gunze H11. Les bords des trappes de train sont repris en rouge mat. Les amortisseurs des jambes de trains sont en alu (j'ai utilisé du scotch alu pour les faire) et j'ai ajouté quelques marquages en noir satiné humbrol 85 sur les jambes de train principal. Le train avant est monté les roues braquées vers la gauche pour donner plus de vie à la maquette.



Pendant que tout cela sèche, on passe à la patine de la maquette. J'ai utilisé un lavis de noir mat (peinture à l'huile et White spirit) passé sur tout l'avion et essuyé avec un chiffon légèrement imbibé de White spirit dans le sens des filets d'air jusqu'à obtenir l'effet désiré (voir photos).
Ensuite, on met en place le train d'atterrissage soigneusement en suivant la notice. On colle l'armement, la nacelle lantirn est peinte en gunze H305 et collée sur son pylône.

On insère ensuite les ailes sans les coller, on pourra ainsi les bouger pour la plus grande joie des visiteurs en exposition !!
On aborde maintenant le cockpit en collant les sièges éjectables à leur place. On peint la plaque verlinden qui recouvre l'arrière du cockpit et les flancs en noir mat. On colle la verrière avec son vérin (pièce A4).
On termine par toutes les antennes et sondes diverses (pièces H10, H2, C45, L3, L4, L8, L9, C38, C39, H17, H18). La pointe avant est réalisée avec une tête d'aiguille. Enfin on colle l'échelle d'accès et les petites trappes de marche pieds.
Et voilà, y'a plus qu'à mettre la maquette dans la vitrine !