Boeing 737-800 KLM

Par FabienL

 

Informations :

Echelle :

1/144
Marque : Revell
Longueur : 270 mm
Envergure : 234 mm
Nombre de pièces : 61
Référence : 04245
Type : plastique injecté
Lignes de structures : en creux

 

Cet achat a été décidé sur un coup de tête.
Revenant de voyage et ayant emprunté cet avion j’ai décidé d’en faire la maquette. Le choix n’étant pas cornélien je me rabattais sur la seule existante au 1/144 : la maquette REVELL du Boeing 737 – 800 version KLM.
Ayant cherché vainement la décoration de l’avion sur lequel j’avais volé je décidai en définitive de faire la version proposée dans la boite.


A l’ouverture ; l’impression générale est excellente. C’est bien du nouveau REVELL : fine gravure en creux, détails précis, moulage d’un blanc resplendissant et planche de décalques magnifique ! Seul petit bémol, congénital chez REVELL pour les avions civils : les hublots figurent bien en creux et sont correctement positionnés mais rien n’est prévu pour les représenter ! J’ai choisi après avoir essayé de coller au dos une feuille de rhodoïd transparente de laisser en l’état sachant que les décalcomanies allaient de toute façon arranger tout cela !


Pour corser un peu l’affaire j’ai décidé d’acheter en sus la planche de photodécoupe destiné à cet appareil qui apporte incontestablement un plus.
Le montage par lui-même ne souffrant d’aucun problème particulier si ce n’est de bien lester le nez de l’appareil je me suis consacré entièrement à la décoration sachant que pour un avion civil pas question de faire des rattrapages de peinture de ci de là. Rien n’échappera à la fin et le résultat doit être le plus impeccable possible. Grand challenge pour moi qui dois toujours retoucher maints défauts de peinture ou de montage.
La peinture commence donc par un gris neutre (le gris BOEING en fait) peinture obtenue après moult dosages de gris HUMBROL. J’ai préféré une peinture enamel aux acryliques pour le rendu final qui doit être je le répète impeccable.
Le bleu KLM a été obtenu de la même manière (HUMBROL) et le rendu me semble tout à fait réaliste (la peinture se tend très bien une fois sèche). Pour le gris deux ou trois couches ont été nécessaires pour obtenir un bon pouvoir couvrant et respecter au mieux l’aspect d’un « LINER ». Le bleu a malheureusement eu à souffrir de quelques retassures de peinture à un endroit (visible sur la photo du fuselage côté gauche).


Restait le meilleur pour la fin : LES DECALQUES !!!!
Si la planche je le répète est magnifique il n’en reste pas moins vrai que les éléments sont très fragiles. La longue bande représentant les hublots aurait mérité d’être coupée en au moins deux éléments. (chose que j’ai omis de faire et qui m’a coûté quelques sueurs froides pour le positionnement). Ensuite tout n’est que patience pour fixer les innombrables stencils tous aussi fins les uns que les autres.

Le résultat est là et je suis assez content de moi (sans modestie). Surtout content d’avoir enfin un airliner dans ma vitrine qui trône en bonne place et qui attends maintenant d’autres de son genre car je dois avouer avoir pris beaucoup de plaisir à construire cette maquette et que sans nul doute je vais récidiver !!! Je rêve maintenant d’une flotte entière d’avions de ligne tous aussi colorés les uns que les autres car il est vrai que les planches de décalques proposées par les spécialistes ne manquent pas désormais sur le marché !

J’espère pour terminer que ce montage vous aura donné envie comme moi de faire de temps en temps du « civil » Je ne le regrette pas !
Bien amicalement
Fabien

 

Documentation :

Wing Masters n°35