B-2 Stealth Bomber

Par Galloupiote

 

Informations :

Echelle :

1/144
Marque : Revell
Longueur : 146 mm
Envergure : 364 mm
Nombre de pièces : 39
Référence : 04070
Type : plastique injecté
Lignes de structures : en relief


Historique :

Le bombardier Northrop B-2 fut construit pour remplacer le B-52 démodé, en alternative avec le bombardier B-1, peu convaincant. Un recouvrement absorbant spécial rend le Stealth Bomber (bombardier furtif) indétectable par radar. Son premier vol a eu lieu le 17 juillet 1989 à la base aérienne d'Edwards. Quatre réacteurs General Electric F118-GE propulse le B-2 à la vitesse de 764 km/h à une altitude de service dépassant les 15 000 mètres. À pleine charge, son autonomie atteint 10 000 kilomètres, et pratiquement 19 000 kilomètres avec ravitaillement en vol.


La maquette :

Elle est composé de 39 pièces dont une transparente pour la verrière.

La boite dit que le poste de pilotage est détaillé… si par détaillé ils entendent qu'ils ont mis les sièges car tout le poste est vierge de toute représentation d'instrument. Les instruments sont suggérés par le décal N°1. Bon après une fois l'intérieur peint en noir on ne verra de toute manière presque plus rien.
Les extrémités des ailes ne sont pas fixées au fuselage mais sont deux pièces qui viennent se clipser dans celui-ci (les deux pièces à droite et à gauche de la grappe pour l'extrados et l'intrados des ailes).

Revell a choisi de faire les trappes des puits de train solidaires avec un des cotés de celui-ci ( les deux pièces en haut au milieu de la grappe) ce qui risque de poser des problèmes de casse lors de la manipulation de la maquette. D'ailleur le train avant est àcoller avant de fermer le fuselage ce qui pose le même problème lors de la manipulation.

Dans ma boite une des trappes de la soute àbombes est cassée (en haut à gauche).

L'extrados

L'intrados, avec sa soute à bombe détaillé dixit Revell. C'est vrai qu'il y a des détails mais ce n'est pas terrible, les bombes sont moullé directement dans la masse et il y a une troisième demi bombe sur la deuxième grappe.

La verrière est correcte même si l'arrivée de matière déborde sur la vitre.

Les décals promettent de faire pas mal de silvering, il faudra bien les détourer.

Avant de faire le mariage de l'extrados et de l'intrados il faudra bien penser à supprimer les plots d'éjections (on ne peut pas les louper) :

Ainsi que poncer la date de fabrication du moule qui se trouve sous l'extrados

Les photos sur le coté de la boite font voir qu'il faudra du mastique pour l'assemblage des réacteurs sur l'extrados ainsi que lors du mariage de celui-ci avec l'intrados.


Documentation utile :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Northrop_B-2_Spirit
http://www.jp-petit.org/nouv_f/B2/B2_0.htm

Ainsi que le livre de squadron sur le B-2
http://www.squadron.com/ItemDetails.asp?item=SS1178

La notice :



Galloupiote.