Heller

Interview de Gaëlle Dumont, Directrice Générale de Heller
par Jean-Luc Formery

Jean-Luc Formery (alias TedMamere) a rencontré Mme. Gaëlle Dumont, Directrice Générale de Heller, lors de la Foire Internationale du Jouet de Nuremberg qui aeu lieu du 3 au 8 février 2011. C'est sur le stand renouvelé de la marque qu'elle à répondu à quelques questions pour les lecteurs de Master194.


Jean-Luc Formery: "Cette année marque t-elle le véritable redémarrage de la marque Heller? Vous avez par exemple changé d'emplacement à Nürnberg…"

Gaëlle Dumont (Directrice Générale Heller): "A mon arrivée, j'ai effectivement décidé de changer certaines choses. Avant, le stand était beaucoup trop éloigné du Hall dédié au modélisme. C'était lié au fait que nous sommes aussi associé à la marque Joustra qu'il faut bien entendu promouvoir également."


J-L F: "L'ancien stand était froid et assez… disons fermé."

G D: "C'est le moins que l'on puisse dire. Le stand est plus accessible et plus ouvert cette année car il fallait montrer que la marque renaissait. Cela peut paraître un détail mais cela à de l'importance à mes yeux. La Foire Exposition Internationale du Jouet de Nuremberg est un événement majeur qu'il ne faut pas rater car nous y rencontrons la plupart de nos partenaires internationaux."


J-L F: "Quelles sont les nouveautés prévues en 2011?"

G D: "Il faut savoir que Heller, pour des raisons qu'il est inutile de reprendre dans les détails, n'avait pas produit de nouveaux moules depuis quatre ans. L'année 2011 représente donc en quelques sorte un retour aux affaires pour nous. Quatre nouvelles références s'ajoutent ainsi au catalogue cette année:
- La Citroën C4 WRC de Sébastien Loeb au 1/24.
- La Citroën C4 WRC de Sébastien Loeb au 1/43.
- Un VBCi au 1/35.
- Des chenilles maillons par maillons pour char AMX 30 au 1/35."


J-L F: "Des esprits chagrins diront que c'est peu et qu'il n'y a pas de nouveautés aviation et marine dans le lot…"

G D: "D'abord il faut savoir qu'il n'y a pas que Heller. Un budget a été alloué à la marque certes, mais aussi à Joustra bien entendu. D'autre part, si la C4 WRC peut ne sembler constituer qu'une seule nouveauté, il s'agit en fait d'une déclinaison à deux échelles, ce qui nécessite la production de deux jeux de moules. Nous sommes conscients de ne pas pouvoir satisfaire tous le monde, mais il nous semblait important de choisir des sujets populaires. C'est pour cela que nous avons décidé de faire la dernière voiture de Sébastien Loeb mais aussi le VBCi qui vient d'entrer en action en Afghanistan."


J-L F: "Dans le domaine de l'aviation et de la marine, la stratégie semble être de proposer des anciens kits dans des boîtes "Upgrade"…"

G D: "Pour l'instant oui. Ces kits contiennent des grappes en plastique qui conservent une bonne qualité et dont les moules peuvent, le cas échéant, être retravaillés pour faciliter le montage de la maquette. Je pense que cela sera le cas pour le Mirage 2000 D dont on m'a rapporté qu'il y avait quelques soucis au niveau des ajustements. En plus, nous ajoutons des pièces supplémentaires en résine et en photo découpe, ainsi qu'une nouvelle planche de décalcomanies de meilleure qualité."


J-L F: "Est-ce que cette formule à eu du succès avec le Super Etendard?"

G D: "En tout cas nous avons été assez agréablement surpris par le succès des ventes du Super Etendard. Entre octobre 2010, date de la sortie du kit et décembre 2010, une grosse partie de la production initiale (environ 3000 exemplaires) était déjà écoulée."


J-L F: "Cela veut-il dire que si l'on tarde trop, on ne pourra plus se procurer la maquette?"

G D: "Il ne s'agit en aucun cas d'une série limitée! En fonction de la demande on essaye de ne pas être en rupture de stock. L'avantage, lorsque le contenu d'une maquette est produite exclusivement en France, c'est que l'on peut réagir assez vite. Que les fans du Super Etendard se rassurent, ils devraient pouvoir compter sur Heller pour leur fournir la maquette de leur avion préféré!"


J-L F: "Justement, sur les forums, certains se plaignaient de ne pas trouver facilement le Super Etendard dans le commerce..."

G D: "Hum… (gênée). En ce moment il faut tout reconstruire, et c'est bien évidemment aussi le cas de notre réseau de distribution. Cela prendra du temps. Il faut aussi savoir qu'une partie de notre catalogue est destiné au grand public. Par exemple, la C4 WRC sera produite dans des boîtes différentes dont l'une, avec colle et peinture, sera plutôt destinée à la grande distribution. Les références destinées aux maquettistes confirmés, dont la série "Upgrade" fait partie, doivent encore retrouver leur place chez les spécialistes. On va essayer, le plus rapidement possible, de mettre une liste des revendeurs Heller sur notre site."


J-L F: "Le site officiel de Heller fonctionne à nouveau?"

G D: "Oui! (sourire) Je voulais qu'il en soit ainsi avant Nuremberg. C'est un chantier auquel je me suis attaqué dès ma prise de fonction. Il est important pour moi de montrer que la marque est à nouveau dynamique et un site web mis à jour en est la meilleure preuve. Cela facilitera aussi le contact avec notre clientèle, notamment au niveau du service après vente dont on dit qu'il est l'un des plus performant! Je compte aussi ouvrir le site aux maquettiste qui souhaiteraient montrer leurs réalisations."


J-L F: "Vous recevez beaucoup de courrier en ce moment je suppose?"

G D: "Enormément! La marque Heller a toujours suscité en France beaucoup d'engouement dans le milieux du maquettisme. Nous sommes à l'écoute et nous essayons de tenir compte de toutes le remarques nous concernant, y compris sur les forums spécialisés. Notre politique de réédition de certaines maquettes (les navires Dunkerque, Jean Bart, Daphné, Laubie et les avions Saab J21, Caudron Simoun, Etendard IV P et M par exemple) est le fruit d'une réflexion concertée. Bien sûr, il est impossible d'accéder à toutes les demandes, mais j'écoute le maximum de personnes et je conserve tous les courriers."


J-L F: "Beaucoup de maquettistes d'aviation se demandent quand une véritable nouveauté verra le jour. Y-a t-il déjà quelques projets?"

G D: "Il y en a effectivement, dans les échelles les plus populaires au 1/72 et au 1/48.


J-L F:
"Pouvez-vous nous en dire plus?"

G D: "Il est bien trop tôt pour en parler, vous vous en doutez bien… (sourire)"


J-L F: "Heller possède t-il encore ses propres capacités de production ou celle-ci sera t-elle délocalisée?"

G D: "Oui, Heller possède encore ses propres machines. Pour ce qui est de délocaliser la production, c'est un non catégorique! A part quelques figurines dans l'un où l'autre coffret, l'ensemble des pièces en plastique contenu dans nos kits sont produit dans notre usine de Trun. Je n'ai pas l'intention que cela change."


J-L F: "Heller est en effet une marque traditionnelle. Comment comptez-vous lui donner une seconde jeunesse?"

G D: "C'est paradoxale mais je considère que c'est dans les vieille marmites que l'on fait les meilleurs plats. J'ai ainsi décidé de reprendre le vieux logo auquel j'ai associé les couleurs bleu-blanc-rouge et j'ai récupéré des savoir-faire qu'il était important de ne pas perdre, notamment en ce qui concerne l'outillage. Par contre j'essaye bien entendu d'améliorer ce qui peut l'être. Outre les moules du Mirage 2000 D, il est aussi prévu de redonner une seconde jeunesse à ceux des Etendard IV P et M. Nous allons aussi modifier le format des boîtes pour les rendre plus pratiques à l'utilisation. Il sera ainsi possible de facilement ranger sa maquette entre deux séances de montage."


J-L F: "Sur un plan personnel, quand avez-vous intégré l'équipe Heller."

G D: "En janvier 2010 exactement, c'est donc très récent! (sourire)"


J-L F: "Cette année, sur le stand Heller, il n'y a que des femmes!?"

G D: "Oui, c'est vrai! Mais il n'y a pas de raisons particulières à cela. La direction de la marque est très féminine en ce moment, c'est ainsi! (sourire)"


J-L F: "Sur les forums de modélisme français, l'espoir de voir revivre Heller est grand. Pensez-vous être capable de répondre aux attentes?

G D: "Il faut être très prudent. Heller a beaucoup souffert ces dernières années mais cela va beaucoup mieux. Le chiffre d'affaire est certes en constante progression mais le chemin est encore long. On va cependant essayer, si possible, de maintenir un rythme de nouveauté de l'ordre de trois par an dans les prochaines années."


J-L F: "Les produits auront-ils une coloration "française" marquée ou désirez-vous aussi faire des sujets sortant de nos frontières?

G D: "Actuellement, je pense que le le seul moyen de résister est de faire du "français". On va donc continuer dans cette voie."


J-L F: "Les maquettiste français sont exigeant, voir pinailleurs. Sur l'illustration de la boîte "Afghanistan" il semblerai que le militaire soit... canadien!?"

G D: "Je pense que la maquettiste français est effectivement exigeant et encore plus avec Heller! (sourire) Concernant les visuels de certains nouveaux produits présents à Nuremberg et sur le catalogue, il ne s'agit en aucun cas des versions finales. Les erreurs seront donc corrigées si il y en a et là aussi, comme d'habitude, je suis à l'écoute des remarques qui nous sont faites. Je tiens d'ailleurs à préciser que je suis contente de pouvoir à nouveau compter sur M. Bechennec pour l'illustration de nos boîtes!"


J-L F: "Madame Dumont, je vous remercie de m'avoir accordé un peu de votre précieux temps lors de cette Foire Exposition Internationale du Jouet de Nuremberg 2011".