A-1H Skyraider SVNAF

Réalisé par Manu

 

Informations :

Echelle :

1/48
Marque : Tamiya
Longueur : 248 mm
Envergure : 317 mm
Référence : 61073
Type : plastique injecté
Lignes de structures : en creux

 

Historique :

La République du Sud Vietnam reçu ses premiers Skyraider au début des années 60. Ces avions provenaient des stocks de l'US Navy et étaient alors peints en gris mouette dessus et blanc dessous. Par la suite, ces avions reçurent le camouflage SEA standard de l'USAF en Asie du Sud Est (tan, vert foncé et vert olive). Les A-1 commencèrent à être remplacés à la fin des années 60 par les A-37 et F-5 livrés par les Américains.

La maquette :

Pour réaliser cet A-1H, j'ai utilisé la boite de A-1J de Tamiya au 1/48 (ref 73). La première impression à l'ouverture de la boîte : que c'est beau et que c'est gros : 248 mm de longueur pour 317 mm d'envergure, on joue pas dans la même catégorie que les Spit et autre Bf-109.
La gravure du kit est superbe et le montage est sans difficultés : débutants faites vous plaisir !
J'ai monté le kit presque " from the box ", les seuls ajouts ont été les harnais du siège, les glissières coudées de la verrière et le tube pitot refait en minitube (seringue et coton tige étiré). Pour réaliser les harnais, c'est très facile, une planche de boucle en photodécoupe Reheat et du scotch type scotch de masquage que l'on trouve au rayon peinture des super marchés. Son aspect et sa couleur (beige très clair) conviennent parfaitement pour cette utilisation. Pour le siège, j'ai utilisé le siège éjectable type Yankee fourni dans la boite ce qui convient pour un Sky de la période considérée (1967-68). Pour ceux qui veulent faire un Sky gris et blanc, il faudra utiliser un siège baquet type 2ème GM.
L'ensemble du cockpit est peint en noir puis brossé à sec en blanc. Le décals des instruments est collé sur la planche de bord.
Le pylône anti-crash derrière l'appui tête était souvent recouvert d'une bâche, celle-ci est réalisée en mouchoir en papier, recouvert de peinture vert olive puis brossé à sec en gris clair.
Pour le reste du montage, il suffit de suivre la notice et tout se passe bien. Il faut penser à utiliser les jantes de roue pleine (type USAF) et peindre l'ensemble du train d'atterrissage ainsi que ses logements en blanc.
Concernant les différentes antennes placées sur le dos de l'appareil, il n'y a pas de règle, suivant la période de livraison à la SVNAF, la place, la taille et le nombre d'antennes varient. Il vaut mieux vérifier sur des photos !

Peinture :

Je suis un grand fan des peinture Gunze. Comme il existe dans cette gamme les teintes USAF employées au Viet Nam, je les ai utilisées (H-303 vert clair, H-309 vert foncé, H-310 tan et H-311 gris clair).
On commence par peindre le gris clair sur le dessous de l'appareil. Puis on peint le tan après avoir masqué le dessous (délimitation ondulée sur le bas du fuselage). J'ai ensuite éclairci ma couleur de base avec du blanc et passé cette couleur au centre de panneaux. Ensuite, à l'aide du plan de camouflage fourni par Tamiya, on découpe des caches pour peindre le vert clair. Pour que les bords ne soient ni trop flous ni trop nets, les masques sont maintenus en place par des petits morceaux de scotch Tamiya roulés sur eux mêmes, ce qui permet de maintenir le bord du masque légèrement surélevé par rapport à la surface de la maquette. Ensuite on éclaircit les centre des panneaux vert clair.
On recommence avec le vert foncé puis on vernis en brillant avec du vernis Poly Scale.

Décoration :

J'ai utilisé la planche Cutting Edge 48097 consacrée aux A-1 sud vietnamien. J'ai choisi un Sky du 41 Tactical Wing basé à DaNang en 1967-68. Les décals se posent sans problèmes à l'aide des produits habituels.
La gravure est ensuite reprise avec un jus de peinture à l'huile terre de sienne. Les trace d'échappement sont réalisées avec de la poudre de pastel appliquée avec un cotton tige.
Après une couche de vernis mat (Poly Scale toujours), on place les trains et leurs trappes puis l'armement qui aura été monté et peint au préalable. Attention, vu la quantité que pouvait emporté un Sky, cette opération peut demander un certain temps (voire un temps certain !).

Voilà, c'est fini, j'espère que ce montage vous aura donné envie de monter un Sky !