Bf 109 G-2

Par Steph40

Informations :

Echelle :

1/48
Marque : Hasegawa
Nombre de pièces : 73 dont 4 transparentes
Longueur : 185 mm
Envergure : 207 mm
Référence : JT29
Type : plastique injecté
Lignes de structures : en creux

 

Montage :

Voici le montage de mon 10ème 109 au 1/48. Avant de parler collage de plastique et " peinturlurage ", d'abord un peu d'histoire : il s'agit d'un Bf 109G-2 Finlandais (W.Nr 13523) piloté par Eino I. Juutilainen de mai 1943 à début mars 1944. Il a obtenu 17 victoires aux commandes de cet appareil sur les 58 obtenues sur Bf 109. Il en obtiendra 94 en tout, ce qui le classe 1er au palmarès des As Finlandais.
Cet appareil a quelques particularités que vous découvrirez durant le montage. Il faisait partie d'un lot de 14 zincs " d'occasion " réparés par la Luftwaffe et vendus ensuite au gouvernement finlandais le 01/02/1943. Faisait également partie de ce même contrat : un lot 16 appareils rigoureusement neufs, tous ces appareils étaient des Bf 109G-2.
Avant de commencer, j'en profite pour remercier tous ceux qui m'ont aidé pour la réalisation de ce montage: Kormoran et Griffin.

Place aux photos et explications, voici donc la base Hasegawa JT29 (73 pièces dont 4 transparentes), rien à dire, fines gravures en creux, le poste de pilotage peut être avantageusement amélioré ou remplacé par un kit de super-détaillage il existe un grand nombre de kit d'améliorations pour ce modèle mais en ce qui me concerne, ce sera du " from the boiboite ". Les decals seront de chez Aeromaster 48-002 "Finnish WW2 Aces". La maquette fait 185 mm de long et 207 mm d'envergure.

" La mise en croix " est presque finie. J'ai gravé en creux la ligne de collage du fuselage derrière le cockpit jusqu'à la queue, j'ai fait de même dessous.

Vu que c'est du "from the boiboite" (comme d'hab' chez moi...), le cockpit a donc juste été agrémenté de harnais pré-peints Eduard et de sangles de palonnier en feuille d'étain.

Le tableau de bord a été réalisé de la façon suivante : Peinture RLM66, intérieur des cadrans + 2 ou 3 autres accessoires ont reçu une couche de noir. J'ai ensuite passé un jus de Tamiya Smoke puis une couche de vernis mat car le Smoke a tendance à être satiné voire brillant. Ensuite, j'ai appliqué un brush de gris sur toute la surface, puis un brush de blanc sur et dans les cadrans. Quelques touches de couleurs jaune et rouge pour rehausser le tout et pour finir une goutte de klir dans chacun des cadrans et voilà…

J'ai ensuite transformé les ailes de ce G-2 en ailes de G-4 (encore un grand merci à Griffin pour le dépannage) : rajout des bossages de roues et gravage d'une ligne de structure supplémentaire dont je ne connais pas la raison.

J'ai aussi passé un petit coup de mini-fraise dans les écopes d'aération du capot moteur. Au niveau du fuselage, il faut également penser à combler au mastique la trappe se trouvant sous le cockpit et celle derrière l'entrée d'air du turbo. Ces trappes sont spécifiques aux Bf 109F. Il faut aussi retirer les petits bossages sous le coté gauche du cockpit qui servent uniquement de support à un parasol sur les versions tropicalisées.
Mise en croix terminée, le voici prêt pour le " peinturlurage ". J'ai fait le surlignage des lignes de structures en noir à l'aéro.

Pour la peinture, je compte procéder de la manière suivante: classique schéma de camouflage en RLM74/75/76 suivi d'un voile de RLM74 sur les cotés du fuselage et l'extrados. Je pense que je vais " forcer " le voile au niveau des Balkenkreuz pour figurer le masquage de celles-ci. Au niveau de la verrière, seul le pare-brise sera en RLM75, cette partie semble plus claire sur les photos d'archives que la partie arrière ou la partie mobile.
J'ai commencé par le RLM04 puis une fois bien sec, je l'ai masqué pour appliquer les autres couleurs. RLM76 pour l'intrados.

Application du RLM75

Puis du RLM74 pour le camouflage puis à nouveau un voile de ce même RLM74 sur toutes les surfaces supérieures et latérales en changeant l'angle de projection de peinture au niveau des balkenkreuz.

Je trouve le résultat un peu foncé mais j'essaierai d'arranger ça au moment de la patine. Je dois avouer que j'ai eu un moment de doute concernant ce fameux voile de RLM74 sur les surfaces supérieures. J'ai lu, je ne sais plus où, qu'il " pourrait " (au conditionnel et entre guillemets...) s'agir du vert olive que les Finlandais appliquaient sur beaucoup leurs appareils à partir de septembre 1940, le même vert olive que sur leur camouflage 2 tons vert olive et noir. Merci donc à Kormoran pour la confirmation de l'info en RLM74. Il ne reste plus qu'à passer une couche de vernis brillant puis laisser sécher.

Ayé, les decals sont posés sur le vernis brillant.

Reste à re-passer un coup de vernis brillant pour uniformiser tout ça suivi d'un coup de vernis mat sur lequel je repasserai un soupçon de RLM74 sur les stencils. Ensuite, il restera la patine et les bidouilles finales.

J'ai appliqué le vernis matt.

J'ai mis une couche de RLM02 sur les trains d'atterrissage, dans les puits et les volets. J'ai aussi monté quelques bidouilles (volets, hélice et casserole, pare-brise) puis j'ai réalisé la trappe derrière le pilote en feuille d'étain. Pour le pare-brise, il faut enlever l'écope d'entrée d'air gauche. Je ne sais pas pourquoi mais c'est ainsi sur les photos d'archives.

Ayé, voici le MT-222 terminé.

Quelques explications pour conclure...
Comme je l'ai expliqué, j'ai appliqué le schéma standard RLM74/75/76 puis j'ai donc appliqué le fameux voile de RLM74 et là, je me suis aperçu d'une bourre que je venais de commettre.
En fait, j'aurai du passer le voile après la pose des decals ou plutôt des stencils uniquement. Donc, pour remédier au problème, après avoir donc passé mon vernis brillant, posé mes decals et stencils, re-vernis brillant puis à nouveau vernis matt, j'ai masqué les marquages finlandais pour finalement re-passer un léger voile de RLM74 sur les stencils et j'en ai profiter pour en remettre un coup sur les emplacements des balkenkreuz. Ensuite, j'ai appliqué de l'encre de chine Sépia au Rotring dans les lignes de structures, j'ai laissé sécher 24h puis j'ai passé au pinceau, un jus de smoke Tamiya dilué. J'ai ensuite remis un coup de matt puis enfin mon brush et les touches finales de la patine.

Steph40