Macchi C.205 Veltro serie III

Par Steph40

Je me lance dans le montage de mon 2ème appareil Italien (le premier étant un… Macchi C.202 !!!). Il s'agit donc d'un Macchi C.205 Veltro serie III au 1/48 de chez Hasegawa (référence JT33) :

Echelle :

1/48
Marque : Hasegawa
Nombre de pièces : 80 dont 4 transparentes
Longueur : 182 mm
Envergure : 218 mm
Référence : JT33
Type : plastique injecté
Lignes de structures : en creux

Je ne vais pas vous faire la description technique de cet appareil, Internet est suffisamment bien renseigné pour cela ;-).

La maquette :

- 80 pièces dont 4 transparentes, pas grand-chose à dire : fines gravures en creux, le poste de pilotage peut être amélioré par un peu de scratch ou agrémenté par un kit de super-détaillage et/ou de photo-découpe. Mais en ce qui me concerne et comme à mon habitude, ce sera du " from la boiboite " très légèrement amélioré. Les decals seront issus de la boite à " rabiot " de chez SkyModels. La maquette fait 182 mm de long et 218 mm d'envergure.

Pour les puristes, ce kit Hasegawa comporte quelques erreurs facilement rattrapables :
Au niveau des ailes, les 8 petites trappes (4 de chaque coté) sur l'extrados du C.205V sont " ovalisées " et non pas rectangulaires. Au niveau de l'intrados, les bouches de sorties de douilles des cannons sont également différentes. Ce montage ne tient pas compte de ces différences… (je n'avais pas les infos à ce moment là)

Avant de commencer, j'en profite pour remercier ceux qui m'ont aidé pour la réalisation de ce montage: MS406, Big Tower, m0m0 et Pascal F. Le montage de mon précédent MC.202 m'aura également aidé à me faire la main pour ce MC.205.

Je commence donc par le cockpit auquel j'ai ajouté quelques fils de cuivre et 2 ou 3 petits rectangles de carte plastique pour représenter quelques boitiers supplémentaires puis mise en peinture en verde anticorrosione (mélange de Humbrol 78+34)


Le tableau de bord a été peint en noir, brossage à sec de gris foncé puis de gris clair au niveau des cadrans. J'ai appliqué un autre brossage à sec de blanc à l'intérieur des cadrans, quelques touches de couleurs puis j'ai posé une goutte de vernis brillant dans chaque cadran…
Les parois latérales et le plancher ont reçu un jus de Smoke Tamiya légèrement dilué et appliqué au pinceau. J'ai ensuite passé un voile de vernis matt et collé les sangles de palonnier que j'ai confectionné en feuille d'étain.

Assemblage du cockpit :

J'ai assemblé le fuselage et j'ai décidé de découper toutes les gouvernes et les ailerons pour donner un peu de vie :

Je découpe à l'aide d'un outil à graver, ce qui me permet d'enlever de la matière où je veux en fonction de l'orientation de l'outil. De cette manière, je n'utilise pas de carte plastique au moment du recollage puisqu'une mini mise en forme est déjà effectuée au moment de la découpe…
Je recolle à la cyano puis je passe plusieurs couches de Putty Tamiya dilué à l'acétone jusqu'à obtenir l'épaisseur qui me convient.

Ensuite, je finis la mise en forme à l'aide d'une lame X.acto et limes diamants…

J'ai ensuite collé, à la cyano, des micro-tubes pour représenter les mitrailleuses Breda-Safat de 12,7 placées dans le nez. Un coup de noir matt et ça fera l'affaire :


Le travail sur l'empennage est terminé :

J'ai habillé les logements du train principal à l'aide de fils de cuivre et de fils électriques de différentes couleurs en me servant de diverses photos récupérées sur la toile.


Les ailes et le fuselage sont assemblés, les petites pattes de renfort sont faites à la feuille d'étain.

Un petit raccord au Tamiya Putty est nécessaire au niveau de l'intrados.

Préparation à la peinture : j'ai mis en place et masqué la verrière, la partie mobile est " collée " au Maskol. J'ai passé une couche de noir matt à l'aérographe dans les lignes de structure.


J'ai peint la bande de fuselage et la casserole d'hélice en blanc. J'ai masqué la bande de fuselage puis j'ai appliqué le Grigio Azzurro Chiaro 1 (Humbrol 141) et le Nocciola Chiaro 4 (Humbrol 119 légèrement éclairci avec Humbrol 34 et Humbrol 99).



Travail sur le train principal : assemblage puis peinture en Grigio Azzuro Chiaro 1. J'ai collé un bout de fil de cuivre pour figuré les durites de freins. Un " pré-jus " d'encre sépia est appliqué au Rotring de 0,2mm (vieux souvenir de mes cours de dessin industriels…). Les pneus sont, pour l'instant, peints en noir matt ; ils recevront, plus tard, un brush de gris-beige.

J'ai ensuite appliqué un jus de Tamiya Smoke par-dessus l'encre sépia pour diluer et diffuser le tout.

J'ai peint les " smoke rings " (ronds de fumée) à l'aérographe en Verde Oliva Scuro 2 (Humbrol 91 + 116). Cependant, il existe une superbe planche de decals chez Mike Grant (48-043).



Mise en place de l'hélice puis passage d'une couche de vernis brillant, j'ai appliqué les decals à l'aide de nos vieux amis Micro-Set et Micro-Sol (ou leurs concurrents).


Pour la patine, j'ai appliqué un jus : mélange d'encre de chine sépia + Tamiya Smoke.


Il reste à appliquer un léger dry-brush puis quelques éraillures et coulures de ci-delà pour compléter la patine. Il ne reste plus qu'à mettre en place la verrière en position ouverte, les trains d'atterrissage puis les quelques câbles d'antenne et les viseurs.

Le voici terminé… attendant son pilote sur le terrain de Cerveteri : l'adjudant Luigi Gorrini de la 85° Squadriglia, 18° Gruppo, 3° Stormo obtiendra une quinzaine de victoires entre le 19 juillet et le 31 août 1943 dont la plupart aux commandes de cet appareil.












Steph40