F-16C

Par Tomcatter

Informations :

Echelle :

1/72
Marque : Revell
Longueur : 213 mm
Envergure : 140 mm
Nombre de pièces : 126
Référence : 04633
Type : plastique injecté
Lignes de structures : en creux
 

 

 

La maquette arrive dans une boîte de 36,5 x 23,5 x 6 cm qui contient quatre grappes de plastique gris clair à l'air cassant ainsi qu'une petite grappe de plastique transparent pour la verrière, le collimateur et certaines lampes et qui est (sur mon exemplaire) très légèrement jaune : défaut ou moyen de représenter le doré/fumé de la verrière du F-16 ? En tout cas, c'est invisible donc pas gênant sur les petites pièces et la verrière devra être vraiment doré/fumé (bain de Klir teinté, pulvérisation de Smoke très dilué… technique au choix).

Au sujet des quatre grappes principales, trois sont en réalité les grappes du F-16A, la quatrième amenant les pièces spécifiques à la version C. Très intéressant…

Le fuselage est découpé en trois parties (intrados, avant et arrière de l'extrados) avec les ailes moulées avec l'extrados arrière. Les stabilisateurs sont à part, ainsi que la dérive, en deux parties (pièce principale et un coté du pied). Les volets et becs sont moulés avec les ailes. La gravure est fine et régulière sur toutes les pièces.
A noter que sur le F-16, au bout du bord de fuite de chaque aile, de chaque stabilisateur et en haut de la dérive se trouve trois dépertiteurs d'électricité statique ressemblant à de courtes tiges flexibles. Sur le kit, ils sont très fragiles et seuls ceux des dérives sont protégés par la grappe, ce qui fait que dans mon kit, deux sont cassés. Attention donc, il vous faudra peut-être aussi les refaire, en étiré ou en fil de cuivre par exemple.

Le cockpit est bien détaillé, avec le tableau de bord et les consoles latérales en relief, les palonniers (intégrés à la baignoire), le mini-manche, la manette des gaz et le système d'articulation de la verrière. Seul le siège, sans harnais, me paraît un peu simplifié. Un pilote, avec le bras droit séparé, est aussi fourni.

Les trains d'atterrissage et leurs logements sont aussi bien détaillé, avec les phares d'atterrissage fournis en plastique transparent.

Au niveau des charges externes, une des trois grappes d'origines fournit deux AIM-9 Sidewinder, deux AIM-120 AMRAAM, deux bidons de 1400 L (370 Gallons US) type Sargent-Fletcher pour les ailes et un bidon de 1135 L (300 Gallons US) pour le fuselage. La nouvelle grappe amène deux nouveaux AMRAAM, deux AGM-88 HARM, deux LGB GBU-10 Paveway II et une nacelle ECM AN/ALQ-131. La notice présente deux configurations, soit avec HARM, soit avec LGB.
A ce sujet, et contrairement à ce que dit la notice (étape 26), la pièce 121 n'est à monter que si des HARM sont installés. Il s'agit en effet du pod de guidage des HARM, qui est remplacé par deux nacelles LANTIRN (malheureusement non fournies) de part et d'autre de l'entrée d'air si des LGB sont embarquées.

Côté décos, on a le choix entre un F-16C Block 50 du 52nd Fighter Wing, 22nd Fighter Squadron affecté à Spangdahlem (RFA), une base de Wild Weasels, et pour laquelle la configuration avec les HARM ira donc parfaitement, et un F-16C Block 52 du 366th FW, 389th FS basé à Mountain Home AFB. Les deux sont camouflés en deux tons de gris (FS 36270 pour l'intrados, la dérive et l'extrados de l'avant du fuselage, FS 36118 pour l'extrados des ailes et de l'arrière du fuselage).

La notice est traditionnelle de Revell, en papier façon recyclé, avec les différentes teintes des camouflages représentées par des points de densités différentes, ce qui ne facilite pas toujours la lisibilité.

Je vous disais plus haut que trois des grappes provenaient du kit du F-16A, et bien cela permet d'avoir plein d'options :
Tableaux de bord : version A (85), version C (92) ou pour le F-16A MLU (7).
Dérives : version A à arête courte (28, 29 + 24, 25 ou 27A, 27B pour le carénage de parachute) ou version C (96, 97) ; il faut faire de la chirurgie pour obtenir une dérive de A sans parachute ou une de C avec parachute.
Stabilisateurs : petits (87, 88) ou grands (31, 32).
Entrées d'air : petite (17, 19, 20) ou grande (93, 94, 95).
Tuyère : Pratt & Whitney F100 (33 et 34) ou General Electric F110 (98, 99).
Roues du train principal : petites (46) ou grandes (100). Le kit ne contient pas les trappes bombées correspondant aux grandes roues. Airwaves en fait un set avec les roues (réf. S72098).
Autres options : antennes IFF devant le cockpit (39 au lieu de 86) pour les F-16A MLU, F-16A ADF et F-16C Block 52 grecs, différentes antennes/feux de positions sur la prise d'air (62, 63 ou 90, 91 ou 101, 102), détecteurs RWR (alerte radar) sur les bords d'attaque (107, 108), sortie en air chaud de l'ECS (Environment Conditionning System = air conditionné) recouverte (41) ou non (89), divers petites pièces indéterminées (26, 57, 58, 59, 59A) ainsi que deux pylônes supplémentaires (77) pour des charges ou versions que je ne connais pas.

Maintenant, à quelles versions correspondent ces options :
F-16A Block 1/5/10 : tableau de bord version A, dérive version A, petits stabs, petite entrée d'air, tuyère de P&W F100, petites roues, sortie en air chaud de l'ECS non recouverte.
F-16A Block 15/20 : tableau de bord version A, dérive version A, grands stabs, petite entrée d'air, tuyère de P&W F100, petites roues, sortie en air chaud de l'ECS recouverte.
F-16A MLU : dérivé du F-16A (Block 1/5/10/15) avec antennes IFF devant le cockpit, tableau de bord spécifique, système ECM Rapport III (feux de positions d'entrée d'air agrandis) ou CARAPACE (carénage de dérive + pièce en avant de la baie de la roulette de nez). Les pièces pour ces systèmes sont sûrement dans la boîte puisque le kit est sorti à l'origine pour cette version, avec juste les trois grappes. Il ne vous reste plus qu'à trouver lesquelles c'est…
F-16A ADF (Air Defense Fighter) : dérivé du F-16A Block 15 avec antennes IFF devant le cockpit, phare en avant du cockpit, en avant, pour l'identification visuelle lors d'interceptions nocturnes (apparemment non fourni).
F-16C Block 25/32 : tableau de bord version C, dérive version C, grands stabs, petite entrée d'air, tuyère de P&W F100, petites roues, sortie en air chaud de l'ECS recouverte.
F-16C Block 30 : tableau de bord version C, dérive version C, grands stabs, tuyère de GE F110, petites roues, sortie en air chaud de l'ECS recouverte. L'entrée d'air sera du petit modèle jusqu'au serial 86-0262 puis du grand modèle.
F-16C Block 40/50 : tableau de bord version C, dérive version C, grands stabs, grande entrée d'air, tuyère de GE F110, grandes roues, sortie en air chaud de l'ECS recouverte, détecteurs RWR, pylônes de bouts d'ailes universels pour AMRAAMs/Sidewinders.
F-16C Block 42/52 : tableau de bord version C, dérive version C, grands stabs, petite entrée d'air, tuyère de P&W F100, grandes roues, sortie en air chaud de l'ECS recouverte, détecteurs RWR, pylônes de bouts d'ailes universels pour AMRAAMs/Sidewinders.
Les F-16C Block 25/30/32 ont plus tard été rétrofittés avec les détecteurs RWR et les pylônes de bouts d'ailes universels pour AMRAAMs/Sidewinders.


A ce sujet, la notice est fausse puisqu'il n'est pas précisé de mettre la petite prise d'air et la tuyère de P&W F100 pour la déco correspondant à un Block 52.

Un seul conseil : vérifier, avec des photos de la version/déco que vous voulez faire, les options à utiliser, les différences étant très nombreuses, y compris dans un même Block (antennes...).

Conclusion : un excellent kit, bien détaillé, avec beaucoup d'options et la possibilité de monter presque tous les F-16 monoplaces (sauf peut-être les Israëliens, modifiés en profondeur localement). On attend le même pour les biplaces…

Un grand merci à m0m0 pour toutes les informations très précieuses sur le F-16 qui m'ont permis de terminer cet article.