L’AEROGRAPHE

L’aérographe, outil indispensable dans « l’évolution » du maquettiste. Malheureusement, cet objet semble compliqué à manier et nécessite un investissement plus lourd que les habituels pinceaux. Je vais essayer dans cette rubrique de dissiper ce brouillard qui règne autour de l’aérographe et d’en faire non plus un outil barbare et effrayant, mais ce qu’il est : un outil formidable et indispensable.
Il permet un rendu de la peinture fin et parfaitement lisse préservant ainsi tous les détails de la maquette, les rivets, lignes de structures… L’aérographe permet aussi de faire des fondus dans un camouflage, des camouflages tachetés, des traces d’échappement, enfin des tas d’effets tout simplement « impossibles » au pinceau.
Un Evolution. Continuer la lecture de « L’AEROGRAPHE »